visiteurs jour : 132     Total clics   :   247746

Cette page vous plait ?
Cliquez ici : Merci. Coucou et merci

 


Cuisiniers de France et de Navarre

   
 

Conditions de travail dans les métiers de bouche, cuisiniers etc.

Salaires, pénibilité, notoriété...

 

Interview de Johanny Ramos, secrétaire fédéral de la fédération des Services, en charge du dossier des hôtels, cafés, restaurants.

 

Pourquoi ce secteur connaît-il une pénurie de main-d’œuvre ?

Il y a environ 100 000 cuisiniers en France dans la restauration collective, les cafétérias et la restauration traditionnelle. La restauration rapide est à part. Le secteur connaît une pénurie de main-d’œuvre. Les employeurs recherchent des cuisiniers.

 

Depuis 2003, les écoles hôtelières ne remplissent pas leurs classes. Cela s’explique par les conditions difficiles d’exercice du métier : horaires décalés, salaires assez bas, conditions de travail pénibles. Nous avons du mal à convaincre des jeunes de venir y travailler. De nombreux salariés passent de la restauration traditionnelle à la restauration collective où les horaires et les jours de congé sont plus réguliers. La contrepartie, c’est que les cuisiniers trouvent facilement du travail.

 

Quelles avancées la fédération des Services a-t-elle obtenu pour les cuisiniers ?

L’accord du 5 février dans les hôtels, cafés, restaurants (HCR), applicable depuis le 1er avril, a fait progresser la situation de l’ensemble des salariés du secteur dont celle des cuisiniers. La durée maximale de travail hebdomadaire est passée de 52 à 48 heures. Les heures supplémentaires sont majorées à partir de la 36e heure, les salariés bénéficient d’une 6e semaine de congé. L’accord prévoit de réduire les coupures dans la journée de travail et instaure un régime de prévoyance pour les gros risques. Ce dernier est particulièrement destiné aux cuisiniers dont le métier est très usant. Peu d’entre eux vont jusqu’à la retraite.

 

Conseilleriez-vous à des jeunes de se lancer dans le métier ?

Oui, c’est un métier noble et d’avenir. Le cuisinier est un touche-à-tout. Il y a une part de création, d’organisation et de gestion dans ce travail. C’est une valeur sûre qui ne se délocalise pas ! Les conditions de travail s’améliorent peu à peu grâce à de nouveaux outils mais aussi grâce aux accords signés par la CFDT. Dans les négociations de branche sur la pénibilité qui se dérouleront dès qu’un accord interprofessionnel aura été trouvé, nous penserons en premier lieu aux cuisiniers. La CFDT a également l’intention de revoir les grilles de salaires. Enfin, le secteur HCR disposera d’ici la fin de l’année du premier passeport professionnel européen qui reconnaîtra les qualifications et les compétences des salariés. C’est l’aboutissement de dix ans de dialogue social européen et un outil qui facilitera la mobilité des salariés dans l’Union et améliorera la sécurisation de leur parcours professionnel.


Source : Didier Blain © CFDT (mis en ligne le 6 août 2007)

 

 

 

Métier difficile : horaires décalés, chaleur, activité intense au moment du coup de feu, responsabilité d’une équipe et des plats préparés. Résultat : pénurie de candidats. En plus les salaires sont bas. Cherchez l’erreur!

Les cuisiniers pratiquent souvent leur métier par passion, ils en sont bien mal récompensés.

Conditions de travail et salaires

Vos messages sont modérés.   Les visiteurs non inscrits ont leur pseudo préfixé par x_.   Merci de respecter la loi et les personnes.

Votre message -->

Classement
par date
croissante.
décroissante.
Pseudo     Le 23-7-2021.   Titre  


ooooooooooooooo le 7-3-2014. oooooooooooooooooooooooooooo
lllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooolllllooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooloooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo


phil le 20-1-2014. cuisinier en perte de vitesse
Les cuisiniers pratiquent souvent leur métier par passion, ils en sont bien mal récompensés.!!!!! tellement vraie
maintenant dans les cuisines il y a un professionnelle et le reste son des gens a driver qui ne comprennent rien a ce métier qui non aucune conscience professionnelle triste métier qui nous dégoute nous professionnel la faute au patron qui pour eux est un business et pour nous une passion après 25 ans expérience je veux changer de métier ne supportant plus l embauche de cas sociaux dans les cuisines je parle même pas des salaires qui ne son pas a la hauteur du travaille fourni .
ps: stop aux émissions tv sur la cuisine top chef master chef !! fausse vitrine alléchante qui ne correspond pas a la réalité 90% DES CUISINES sont dans des sous sol sans lumière extérieur avec 45 degrés en permanence et le bruit nous ne sommes pas tous dans des cuisines de palace !!!!


bob le 9-1-2014. 34 ans de galère
34 ans de métier 14 dans le privé et 20dans le public, j'arrive dans ma cinquantieme année et je suis léssivé que se soit dans le public ou dans le privé j'ai été préssuré . je suis à bout et cherche une reconversion . vive masterchef et son cirque qui fait croire que la cuisine est le nirvana , il n'en est rien. c'est un métier d'esclave et de souffrance et pourtant je suis chef depuis 1984 . mes enfants feront n'importe quel métier sauf celui-ci


JEFF le 7-1-2014. Quand les nerfs ne tiennent plus
Quand j'étais satagiaire à 15 ans, je bouillonné d'envie des faire de la cusine au de gamme francaise....c'était ma PASSION, j'en rêvé la nuit, à la maison je cuisiné avec ma mère......
Mais quand j'ai franchie pour la 1er fois la porte d'un restaurant, pour me présenté en tant que stagiaire cuisinier à 15ans, j'avais le sourir et une énorme motivation à faire de la cuisine: mon métier.......
Il y avait un homme de dos au bars, je ne le savais pas mais c'était "LE CHEF"...je lui dis: "Bonjour Monsieur, je suis Cédric le stagiaire, ou pourrais-je parlé au chef?. Il s'est retourné et il a dit sans aucun sourir: " Le Chef c'est moi ok, pas monsieur!!, les casiers sont au fond à gauche, changez-vous et allez en cuisine mon sous chef-sous et là"!!!!!!!!!
Il m'a cassé, cassé pendant 2 mois, mais je n'ai rien dis, pas répondu.....
Aprés 8ans passé dans ce métier, j'ai encaissé les injustice, les humiliation, mais depuis 3 mois j'en ai FINI AVEC CE METIER....aprés en être venu au main, avec un de mes supérieurs toute ma colère depuis toutes ces années sont sortie, pour cet instant....je ne regrette pas, je ne regrette rien.....une fois passé le procés, mon DEUIL AVEC LA CUISINE SERA TERMINE........


hervé33 le 6-12-2013. changer de metier
Bonjour j'ai etait cuisinier 15 an j'aimer mon métier mais vu que personne ne bouge pour changer les conditions de travail 6sur7 7sur7 été , 12h par jours et pas trop bien payer ,j'ai fait une formation de tourneur fraiseur je men porte pas plus mal plus payer horraire respecter et weekend repos enfin!

bon courage a tous! ces possible de changer


titi le 6-10-2013. exploitation et bas salaire
Je suis cuisiniere avec plus de 15 ans d'expérience
je tiens à dire a ceux qui critiquent les personne qui ont arreté ce métiers,eh bien, faites l'expérience, mettez vous dans la vie d'un cuisinier ne serait ce que 6 mois, vous allez déchanter je pense
alors oui de la passion dans ce métier il en faut
accepter les heures a rallonge on a l'habitude
mais pour être payés et aussi peu valorisé non!
c'est encore pire dans les grands restaurant étoiles ou la pression est tres forte, surtout pour les responsables, chef de pârtie sous chef, chefs...pareil en salle
quand on me dit que les gens qui ont arreté ce metiers sont des féniants j'ai envie de leur en coller une
oui il y a des bosseurs et d'autres qui s'en fichent et qui ont choisi ce métier par dépit et qui arretent logiquement au bout de qq temps
mais ne mélangez pas tout
travailelr avec passion en étant aussi peu valorisé, insultés préssurisé et j'en passe
la passion est une chose, mais ne pas être récompensé quand on travaille dur en est une autre
Patrons commencez par payer et valotisez les bons élements qui ne rechignent pas à la tache et travaille dur, il vous le rendront et seront bien plus motivés


eva le 5-10-2013. dommage
vraiment dommage que ce métier soi peu valoriser ,ou on travaille beaucoup pour pas un bon salaire , il faut être patron dans se métier si non c' est pas intéressant du tout je pense de gagner si peu pour les heures passer au fourneaux.


sabine le 2-8-2013. exploitation en françe
métier ou l'exploitation est partout en françe pire qu'en chine du 7jour sur7 l'été 80h par semaine payer a 1200net ,heures supp non déclarer biensur ou cest l'arnaque il en manque toujours.....et les patrons se plaigne de pas trouver de personnel dans se métier nul pourrie cest leur faute .

a quand un gouvernement fera bouger tout ça?
droite gauche des incapables immobille qui save que nous montrer au info q'uils cherche partout des cuisiniers et qui DISE JAMAIS 7SUR 7 ETE 70H PAR SEMAINE AU SMIC ........

journaliste compliçe dise pas la vérité dans leur reportage !

patron cuisinier adapter vous faite 2services embaucher 1 cuisinier le matin de 7h a15h et un le soir de 18h a1h au lieux de vous en foutre plein les poche sur le dos des ouvrier qui sa tape 12a14h par jour au smic une HONTE


la le 26-7-2013. qui a le droit de faire cela
que dire de ce metier qui etais bien noble bien au debut ensuite oui condition de travaille dure mal payer avec des calif depuis l age de 13 ans actu 45 un metier qui ne vaut rien une vie de famille etrangere a sa prope famille coupure 2 heure ,simple 8hrs 15hrs ..17 hrs 01hrs un salaire de la peur ,user qui donne suite a des probleme de santé que tout monde se fiche dos ,lombaire ,,varice ,rotule ,et j en passe ,,morale ou physique oui un metier de merde de honte qui ne vaut plus rien ,,,,,100 000 mil demandeur d emploi pour l hostelrie je rie normal que personne ne desire plus en faire un metier d avenir .
dans une journée de 15 a17 heures personne se soucie de vous on vous demande de cracher le maxi de vos energie pourquoi simple pour la caisse du bosse et de plus le black qui en fructifie les poches ,mes pas les votres.
un metier d asrnac sur vos heures mal payer toujours a demander et a dire a vos employer il y a un probleme sur ma fiche de paye en fonction de nos heure ,celui ci repond non non normal as cause des charges salarial et des retenue du gouvernement nous avons un declin sur l entreprise je ne peux payer plus ,,,,,alors vous lui dite oui mes les heures sont de 15 heures par jour ,,,il vous repond va te plaindre a l inspection de travaille ,,,,,,,oui j y suis aller ......,,, elle meme ne fait rien de rien elle bouge mais l empolyer lui repond bon je vais virer des salarier alors ,,,et donc voila rien de rien ne bouge .
alors je vais donc a ce jour creer un facebook pour motiver vous salarier de l hostelrie afin que qui c est un jour les medias parle des conditions de travaille et de la vie des employers cuisine salles ect...

vous vous tuer a faire des heures a travailler en voiture ou aller travailler en train ou autre fatgue ,misere de vie ,,,casser,,, briser ,,,degouter ,,voir humillllllier , et vous vous defoncer pour que des personne qui sont vos employeur ne regarde pas le merite en vous de vos condition de travaille mais simplement leur tiroire caisse et de pouvoire faire de leur vie le meilleur ,,,,,,,,,voila oui j espere un jour avoire une greve general que des personnes parles de nous misere hostelrie .........
de plus merci mrs cretin de hollande qui nous vire nos heures suplementaire pour une imposition qui nous font perdre suivant nos faible salaire 1200€ a l Anneééééééééeeeeeee
alors pourquoi pourquoi pourquoi etres l esclavitude d un metier de merde qui ne donne plus de gout a la vie ,,,oui la vie que nous avons un droit de merite sur nos heures sur notre santée,,,famille ,,,et vivre bien ,,,,,
des client qui vienne a 14 hrs ou 14hrs 30 et plus encore franchement j espere a chaque moment que viens un client si tard que cela seras sont dernier repas sans respet du personel qui travaille et qui meurt dans les heures qui suive d un accident oui client vous etes bien des connards des con , des cretin ,avec vos sourire d abrutie a faire en sorte que notre travaille nous degoute et de vouloire cracher a votre visage merci de nous faire des journée continue franchement j espere que vos vie s ecourte au plus vite afin de nous laisser vivre enfin .
voila rien dire de plus que ma penser et raison d un metier de merde

oups desoler pour certaine fautes fatiguer de 17 heures de travaille pas envie de repasser mes dire


LOULO le 19-7-2013. 21ieme siecle ?
11OO euros 67 Hpar semaine no comment


Tonton le 10-7-2013. Moi je dis grêve
Tant que les patrons ou les chef harcèleront leur employé que ce soit morale ou physique, ne revoient pas le salaire surtout des bons éléments et malheureusement, ils ont rien à branler..... ça restera un métier pourri (aspect extérieur = beau métier ^^ mais uniquement )

Aujourd'hui je suis cuisinier, je peux vous dire que je transpire pour ce métier chaque jour... mais là j'en ai marre, la paye ne suis pas sauf si tu travails comme un connard (et encore),et en plus ça rechigne sur tes heures supp, bande de salopard!!!!, sur mes bulletins de salaires toujours un problème d'heures non payés

Putain on travaille dur, pas de vie de famille, et c'est comme ça qu'on traite vos cuisinier? bande de merde

Une grève pour faire bouger tout ça, et vim!!!!!!


roger le 26-5-2013. grêve
je suis d'accord avec niguedouille,faudrai deja que les média a la tv parle franchement de tout ça ,au lieux de répéter que dans la cuisine ça embauche quils se pose la question POURQUOI personne veut y aller ou rester....

il faudrai que tout les employés de restaurant sorte dans la rue grêve generale que les patrons se demmerde a cuisiner seul sans commis ou second cuisinier pour bouger le métier mais ça arrivera jamais ,les gens on trop besoin de payer leur loyer factures peuve pas s'arretter.......


niguedouille le 22-5-2013. mon bilan
Bonjour,

après 10 ans dans la restauration, d'abord en apprentissage puis employé, je suis une jeune femme de 26 ans. j'ai changé de métier il y a 6 mois.

aujourd'hui je n'ai plus la passion pour ce métier

- plus de vie de famille, plus de week end, travaille jour férié
-journée longue (parfois de 9 h du matin jusqu'a 1h du matin avec une demi heure de pause pour manger),
-semaines longues, un jour de repos ( par exemple si un jour férié tombe le jour de ton repos, tu te retrouve a travailler 10 jours d'affilés)
- chaleur, stress, gros problème circulatoire, mal de dos
- pas de roulement du personnel, les plus anciens ont quasiment tout leur week end, les autres rien du tout
- 60 h par semaine, payé 50€ de plus que quand j'étais au chomage (1100 €)
- pause l'après midi, j'habitais a 30 minutes de mon travail, je faisais donc souvent 4 fois l'aller retour surtout les temps de pluie
- baisse de la tva, le personnel n'en a pas vu la couleur, pas d'embauche (embauche un employé pour plusieurs postes), pas d'augmentation de salaire
- ils embauchent beaucoup de stagiaire ( qui font d'ailleurs le travaille et les horaires d'un employé sans salaire et d'apprentis (main d'oeuvre pas cher)
-malgré un BEP, bac pro et mention j'ai du mal a me faire embaucher, car coûte trop cher ou alors petit contrat de 2-3 mois, ils ont du personnel qualifié mais ils n'en veulent pas
-heures suplémentaires pas toujours payées

je rigole d'entendre dire que la restauration recrute, tout le monde s'étonnent qu'il ne trouve pas de personnel ou que ne le personnel ne reste pas

voici mon bilan après 10 ans dans le métier


lovee77 le 15-5-2013. Eviter les coupures
Les horaire en coupure c'est l'horreur, il faut voir dans les collectivités ou brasserie pour avoir des horaire en continu. Ou bien dans les hôtel des fois y'a une équipe du matin et du soir. Moi j'était en coupure et j'ai démissionné, j'en pouvait plus c'est plus fatiguant qu'une journée en continue.


roger le 15-5-2013. un conseil changer de métier
il ya quand meme des metiers manuel mieux valoriser que cuisinier ou metier de bouche qui paye et ou on fait pas 12a15h par jour 6jour sur7 et surtout les weekend et feriés de repos.

plombier maçon couveur tourneur fraiseur carossier ect.... peuve esperer entre 1500e e2000e voir plus et avec des horaire normale 8 h par jours 5jour sur7 .

a vous de voir de choisir !


steph95 le 15-5-2013. faites des études
resumé de tout ça, faites des études les enfants; car malheuresement ça ne changera pas.
les metiers manuels ne sont pas valorisés en france et c'est fort dommage.


roger le 10-5-2013. manipuler pas les média
Bonjour j'ai etait aussi apprentis jai eu mon cap bep ,j'ai vite compris que c'etait un métier d'esclave au niveau des horaires impossible voici les condition de travail du cuisinier pour se qui veule prendre cette voix.

8h30 15h deja 6h 30 le matin une honte....
rebelotte le soir 18h a 00(environ dès fois 17h) voir 1h du mat...
du 7jour sur7 l'été honteux aussi pendant 2mois
la chaleur ,le stress du service,a peine si on a le temps de manger
une vie ou on travaille et on dors pas de vie de famille amis weekend fériés
tres mal payer aussi pour moi ça mérite 2500e avec les heures
coupure ,brulure, des chef pretencieux qui respecte pas motive pas leur commis ou cuisinier.
une vie ou on est en couple avec le patron presque ,on le voi plus que ça femme d'ailleurs 12a15h par jours.

seul avantage du métier la passion ,du travail partout oui certe mais du travail d'esclaves finalement exploiter.
un metier ou il faut etre patron a faire des heures pareille autant que sa soi pour soi.

quand on voi les média qui répète depuis 30an quil manque du personnel en cuisine ,ils explique meme pas les conditions de travail ,nous cache tout ,les salaire minable et le pire sont les patrons qui fon semblant de dire que les jeune sont feiniant alors que cest eu qui les dégoute du metier avec leur horaire de fou (le7joursur7 personne en parle évidement) ils prefere montrer de belle assiéte metier passion .....
dailleurs ils sont jamais content on leur a baisser la tva ils on meme pas jouer le jeu d'augmenter leur salarie ni embaucher pour soulager le personnel sen mette plein les poches ,l'esclavage continue pour les salarier.

je suis ni de gauche ni de droite mais une seule a eu le courage de parler de çela des horaires cest martine aubry qui disai a l'epoque a l'assemblé nationnale que il fallai faire que 1service de 8h a15h ça fait deja 7h et avec les 35h cetait soi disan pour embaucher mais les patron joue pas le jeu un deuxieme le soir de 18h a1h ou 1weekend sur 3 par roulement mais evidement personne na ecouter
on lui a rigoler au nez on voi le resultat des annonçe partout a pole emploi et personne en veut de se metier

ne parlon pas des syndicat je me demande a quoi il serve eu dans le metier il prefere defandre des fonctionnaire ......

courage a tous qui sont du metier je suis a l'usine mais au moins ya une pointeuse et je travaille 5jour par semaine avec les weekend repos et meme 1 13eme mois.




sckm le 30-4-2013. métier manuel
une question aux patrons, le code du travail. vous connaissez?
quand elles sont dans votre interets, les lois vous les respectez.


loka le 23-4-2013. metier de merde
Un metier de merde.. pas de vie.. travail 6jours sur 7 payer le smic?? Faut arrete ont et pas des machine.


Nata19831 le 16-4-2013. Pas une vie !
La cuisine c'est pas une vie moi je vous le dit ! encore pire pour une femme obligé de tout arrêter quand on devient maman ! les postes en cuisine collective c'est bien pour les horaires mais c'est bouché ses postes là on se les arraches et pourquoi ?? servir du canigou^^ plus rien de créatif donc plus d’intérêt de faire se métier. ceux qu'on appelle les "cantiniers" comme dans le temps n'ont pas besoin de formation pour faire ce qu'il font^^ épluchez des légumes cuire des steaks et servir des yaourt m'a mère m'a appris à le faire lol ! j'ai voulu faire ce métier car je suis très gourmande, que je regrette, à 30 ans je vais devoir bifurquer sur des métiers de femmes de ménages et petits boulots, puta... si j'avais su ! fuyez moi je vous le dit fuyez !!!!! et en courant lol !


MatMan le 25-3-2013. Reveillons nous !
Âgé de 25 ans , pré apprentissage et CAP obtenu , 8 années d’expériences hors des études , deux années en tant que chef dans des petit traditionnel de la capital , je ne m'estime pas passionné mais j'aime mon métier et m'y débrouille bien.
Aujourd'hui je cherche à évoluer , mais pas moyen en gardant une vie sociale décente , que j'ai déjà suffisamment sacrifié à passer ma jeunesse a me fair exploiter 50h par semaine , les beau endroit ne propose souvent que de la coupure avec un salaire misérable de smicard , tu tombe dans des ambiance ou le second est prêt à se gober une couille pour paraitre meilleur que toi , les petit restaurant sorte les violons dès que l'on parle de salaires , il te disent penser à ton repos et te propose du coup de ne fair que quatre jours et demi , sympa ! Allez disons samedi tu commence qu'à 16h bon pour finir à minuit ...Il y à des rumeurs comme quoi 8h c'est une journée complète.
Ont avait dit 1500 c'est ça ? Et non c'était 1600 ... escroc....
Et le gars qui va oser parler des heures supplémentaires ? Pfiou c'est pas comme ça que ça marche , faut y mettre du tien... hahahaha et toi tu me lâche un pesos un jour ?
Bref je suis tellement dégouter de tout ces escrocs , ces exploiteurs , se manque de législation par rapport à la coupure ( Qui selon moi devrait directement être majoré par rapport à un poste en continu , du bon sens , non ?) , le travaille de nuit et le week-end devrait aussi être majoré , la pénibilité du travail doit être récompenser d'une manière ou d'une autres , les horaires devrait chaque jours être noté , par pure soucie de ne pas travailler plus que se pourquoi l'on nous paye , je veut bien travailler plus mais il n'y a pas de magie se ne serra pas pour ses beau yeux .
Établir un barème entre poste/responsabilité.
Je suis cuisinier : Je ne ferais la plonge qu'en cas de galère , je n’entretiens pas les locaux en dehors de ceux de la cuisine , je n'accueille pas les clients , je ne m'occupe pas de la peintures des grilles -_-
Un chef de partie n'a pas à établir les cartes ni même les plats du jours selon moi , donner ses idées à l'occasion je veux bien , il n'a pas non plus à passer les commandes ou à superviser plus que 2-3 personne , et en aucun cas n'est le garant de la cuisine.
Nous ne somme pas non plus garant du matériel moisissant depuis 10 ans..
Bon mes idées sont un peu en vrac pour le coup mais mes chères confrères je ne compte pas abandonner se métier au mains d'escroc et de tortionnaire pour le bien de l'économie et du tourisme , un métier millénaire si peut valoriser c'est pour moi une honte .
Je ne sais pas bien comment m'y prendre , mais ont vas trouver un moyen de fair parler de nous , ont va trouver un moyen de montrer du doigt les assassin de se métier , Ont doit trouver un moyen pour mieux encadrer les horaires et les conditions.
J'ai toutes mes journées de libre ces dernier temps , je veux les témoignage de tout le monde , je veut pouvoir filmer toute ces infamie , je compte bien postuler à tous ces postes moisie que l'on nous propose pour n'en perdre aucun détailles , mais seul je n'arriverai à rien , j'ai donc besoin de votre soutien , de vos avis , de vos expériences .
Vous pouvez donc m'écrire à : legaliz_it@hotmail.com (Une vieille adresse , je ne tien pas a compromettre les nouvelles bien sure !)
Alors apporter votre soutien , apporter votre mot , apporter votre nom et les choses changerons !

Merci et mes excuses pour l'orthographe !


Jui le 18-3-2013. Fuck
Fuck le monde culinaire, j'enmerde tous dés connard de patron, je pars j'arrête avant d'en liquidé un!!,!,!


moi35 le 14-3-2013. metier de merde
26 ans dans le metier !! degouter choisisser un autre boulo . aucun avenir . pas de vie plus que mal payer . smic au debut de cariere smic en fin de cariere . et certain ce demande pourquoi les jeune ne sont pas interesser? surtout pas ce metier !!! meme si on vous dis que c'est un beau metier . ne croyer pas tous ce quon vous dis. mais si vous aimer etre mal payer, pas valoriser, exploiter, allez y . bon courage


Best le 7-3-2013. horaire
Bonjour,je suis en bac pro hôtellerie restauration en 2nd...
Je voudrais que vous me donniez vos horaires de travail à peu pret que sa soit en restauration collective ou traditionnelle Merci negaz


mousso le 3-2-2013. HCR = ESCLAVAGISME LEGALE
c'est de l'arnac ces métier du HCR, a tous les points de vu ils nous arnaque avec leurs coneventions collectives de merdes qui nous font retourné a l'epoque de l'esclavagisme legale , travail jour férié pas de paye avant 1 an , pas de majorations de nuit , pas de remuneration obligatoire les dimanche, en fait rien du , c'est bosse comm un con et ferme ta gueule car ils ont tous les droit de mettre l coup de fouet, bande d'enculé!!!!! Le pire dans tous ca c'est qu'ils s'étonnent que personnes ne veuillent travailler chez eux!!!!!!!!!


Kevin 19 ans le 27-1-2013. Je me fais exploiter de A à Z
Je suis apprenti cuisinier et mon patron profite vraiment de moi à fond. Je ne sais pas m'imposer et du coup je travail beaucoup. On me parle comme de la crotte. Je veux arreter de suite. Je conseille à VOUS TOUS D’ARRÊTER DE SUITE. Des métiers, il y en a pleins, on ne doit pas rester comme ça. CHANGEZ DE METIER.

Foncez !! Ne vous posez pas de questions. C'est pas la fin du monde. Vous verrez, pleins de choses rentreront dans l'ordre.

Je vais arreter, c'est pas une vie. N'attendez pas, il n'est jamais trop tard et il y a un début à tout.


plomberie le 11-1-2013. c'est possible
Bonjour,
oui moi après 8 ans de restauration dont 5 ans en etoilé( lucas carton et gérard Vié à Versailles), j'ai quitter le métier de cuisinier. pourquoi ? 80 heures par semaine au smic pendant 5 ans. quel interets, c'est beau la cuisine mais la restauration ça te bouffe la vie. Donc a 24 ans j'ai fais une formation plomberie à l'afpa, aujourd'hui j'ai 37 ans et je suis artisan depuis 6 ans et je gagne environ 2800 euros pour une cinquantaine d'heures de travail par semaine.


A le 9-1-2013. Reconversion
Bonjour BONNE ANNÉE

Pour avoir bosser en collectivité 8 restaurants sur 10 , je trouve que c'est difficile. ça ressemble plus à de l'usine qu'autre chose avec des salaires 1460 euro BRUT et 1600 BRUT

Avec des salaires pareil ne vaut il pas mieux être plongeur que de prendre des responsabilités ?

Comment trouvez vous les conditions de travail dans la restauration collective ?

Sinon à part ça Le truc a la mode c'est de devenir cuisinier mais je me demandais

Y a t il des cuisiniers qui ont réussi à se reconvertir dans d'autre domaine ?
Comment avez vous fait ?

Merci de votre réponse


LéO le 14-12-2012. NOUVELLE VIE A VOUS FAIRE PARTAGER
Ils y sont arrivé, ils m'ont dégoutez....ils sont trés trés fort, il y a déja 2 ans, mais je viens de trouver ce site, car les mauvais souvenir fesaient surface
Bon je ne vais pas me venter, mais je n'était pas un cuisinier amateur, j'ai fais pleins de concours auquels j'ai gagné...ce qui m'a permis d'avoir de trés bonne place..
Moi j'ai arrêté parce que j'en aie marre de cette ambiance de merde à chier...le chaqun pour soi je ne supporte plus et voir des gens se faire défoncer par des chefs trés confiant que leur donne leur suppériorité........c'est terminer mais avec le sourir..
Je suis parti vivre en new calédonnie,, avec ma femme et je suis devenu carméraman parachutiste une autres passion, ma femme fais le transport scolaire...
Nous sommes heureux on se redécouvre, elle étais aussi cuisinier, on ne vie plus dans une vie de stréssé, nous vivons avec des gens agréable qui savent dire bonjour etre attentif et attachant......Nous avons quitté cette ambiance à chier des cuisinier en france, et nous avons enfin retrouver notre dignité....
Bon courage à tous,,,,,


gérad le 14-12-2012. c fini
BONJOUR, moi je viens tous juste d'arrêter ce métier il y a 2 jour....
Marre de tourner en rond de toujours croire et espérer, j'ai 31 ans,
Je suis facteur et je gagne autant qu'un cuisinier, sauf que je suis tranquille


kiki le 14-12-2012. NON MAIS C'EST DINGUE
tout à fait d'accord avec Alidor, moi c'est pareil, je suis payé 1350 euros pour faire 14h par jours, c'est pas normal....OUI JE SUIS PASSIONNE PAR LA CUSINE.....
Ma grande soeur se foute bien de ma guelle, elle fait du baby sitting, elle est payé 8 euro de l'heure, à glander et regarder la télé.. en six heure elle se fait ce que moi je me fais en 14h......EST CE NORMAL? Mais moi je cour, louppe mes repas et je sue pour mon patron....je vous posse la question, combien te temps ca va durer/
J'aime ce métier, j'en rêve, mais si ça ne s'arrange pas je vais arrêté.....et casser la guelle à mon chef aussi


nepavoilersafac le 14-12-2012. rire
2500 euros pour combien d'heures ? pour 39 heures ?


Alidor le 13-12-2012. Assez!
Je suis dans la cuisine depuis 7 ans, je possède ce diplôme qu'on appelle CAP et qui ne sert strictement à rien. L'experience est balayé par les employeurs car ils ne payent plus les "bons" cuisiniers! Ceux qui sont prêt à bosser durs, à faire des heures supplémentaires.REVALORISATION des salaires dans le secteur de la restauration, voilà ce qui devrait être fait. Le métier de cuisinier, n'est PAS comme les autres, notamment du fait des horaires en coupures.Je demande à être payer 1500€ net, ce qui me parait raisonnable, un patron me dit qu'il peut embaucher un Chef à ce prix là... Bien sûre, si c'est à eux que ça se rapporte, ne demandons pas combien ils se mettent en poche.Messieurs les patrons, augmenter donc vos chers cuistot et vous verrez beaucoup plus de motivations dans leurs actes, Messieurs les patrons, Respectez vos employés, ne les traiter pas comme des chiens, et vous verrez qu'ils viendront bosser avec le sourire, dans la joie et la bonne humeur, et cela se ressentira dans leur cuisine!!


QUENELLE le 10-12-2012. pour iohen29
Quand on aime un métier, on le protège.
On protège son image.
Et pour cela, il nous faut parfois faire une abstraction de la "réalitée"

Si tous ces gens s'expriment avec colère, c'est qu'ils ont aimé ce métier, comme vos fils. Mais ne peuvent plus fermer les yeux, sur ce qu'ils ont vécus et vus.
Vous protègez les valeurs de ce métier à travers l'image que vous donnent vôs fils.
Vous apportez donc AUCUNES, solutions pour l'amélioration des conditions de travail...

VOUS VOUS TROMPEZ, nous ne sommes pas des anti-cuisiniers...
La différence de ces cuisiniers en colère et vous, ce qui sépare nos deux rivières depuis longtemps et pour toujours...
C'est que vous, vous êtes aveuglé par la positivité du métier juste grace à vos 2 fistons, alors qu'eux ils ont étaient aveuglé par leur passion du métier, ils ont vécu le positif et le négatif...et ils ont tous les droit de s'éxprimer...

SANS VIVRE LE POSITIF ET LE NEGATIF, AUCUNE JUSTESSE NE PEUT ETRE APPORTEE DE VOTRE PART...

Alors rentrez chez vous, et bon appétit...


iohen29 le 10-12-2012. assez
assez de lire ces verbigérations venant des pro et anti cuisiniers.tous les métiers donnent droit au respect quand ils sont faits correctement.comme dans tous les métiers ils existent une trés grande majorité de cuisiniers "honnêtes" et des petits cons (âgés ou pas) qui ternissent le métier. personnes n'a le droit d'insulter les autres sous prétexe que ce métier ne leur plaît pas.personnellement mes deux fils sont cuisiniers et sont trés épanouis ils sont agés de 27 et 29 ans et gagnent environ 2500 euros net


moi le 7-12-2012. le jour de gloire est !!!!
le jour ou tous les cuisiniers bloqueront par leur gréve durant une semaine tous les ventres qui ont faim on aura fait un grand pas en avant car c.est la faim qui justifie les moyens !


Révolution le 29-11-2012. L'HEURE DE NOUS FAIRE ENTENDRE A SONNE...
Fini de tourner en rond...
De se renvoyer l'ascenseur, ou, le poivre et sel...
Laisserons-nous tous ces jeunes dans l'ignorance des vraies circonstance?
Et combien encore seront dégouter dans les années à venir?
Que se soit un beau métier d'accord, mais la vérité, de vos expériences culinaires les plus sombres, doivent être écoutées?
NOUS NOUS BATTRONS, ALORS VENEZ, PARTICIPER A L'AUBE D'UN NOUVEAU JOUR. A l'expression des Cuisinier dégoutés!!
Jamais un livre, un film, nous a était consacré pour les CUISINIERS DEGOUTER...seulement ce petit site, nous est déstiné...
CELA VOUS SUFFIT PAS NOUS!!!
Loin de l'idée, à s'assoir, sur les dégoutés...

VENEZ NOUS REJOINDRE, OU PERISSEZ DANS VOTRE SILENCE...

A bientôt


Révolution le 29-11-2012. L'HEURE DE NOUS FAIRE ENTENDRE A SONNE
VENEZ NOMBREUX SUR VOTRE FACEBOOK...NOTRE FACEDBOOK A PRESENT.

Nom Facebook: Cuisiniers Révoltés...

C'est parti, pour l'expréssion de tous nos sentiments, et notre UNION qui fera: NOTRE FORCE...
PROJET TRES SERIEUX DE SE FAIRE ENTENDRE...
Vos témoignages, vos questions, vos colères, et vos aventures, venez les partagez ensemble...
ANCIEN CUISINIER PASSIONE, CUISINIER DEGOUTE, cuisinier en détrèsse...
NOUS VOUS SOUTIENDRONS JUSQU'AU DERNIER...
L'HEURE DE VOTRE VERITE, DE NOTRE REVOLUTION A SONNEE.


Révolution le 29-11-2012. L'HEURE DE NOUS FAIRE ENTENDRE A SONNE!!!
VENEZ NOMBREUX SUR VOTRE FACEBOOK...NOTRE FACEDBOOK A PRESENT.

Nom Facebook: Cuisiniers Révoltés...

C'est parti, pour l'expréssion de tous nos sentiments, et notre UNION qui feront: NOTRE FORCE...
PROJET TRES SERIEUX DE SE FAIRE ENTENDRE...
Vos témoignages, vos questions, vos colères, et vos aventures, venez les partager ensemble...
ANCIEN CUISINIER PASSIONE, CUISINIER DEGOUTE, cuisinier en détrèsse...
NOUS VOUS SOUTIENDRONS JUSQU'AU DERNIER...
L'HEURE DE VOTRE VERITE, DE NOTRE REVOLUTION A SONNEE.


BOBBY le 27-11-2012. A L'ATTENTION D'ERIC
Bonjour ERIC,
J'ai lu vôtre message et n’oubliez pas que vous vous adressez à des « CUISINIER »
Chères lectrices et lecteurs, pardonnez-moi mais pour des raisons de grade professionnel, je ne peux m'identifier. Je resterai donc dans l'anonymat.

Pour le début, on ne peut pas "insulter", une personne et ensuite parler de "respect".
Je n'ai d'autre choix que de vous faire: "honte de vôtre médiocrité"

Sans connaître la vie des cuisiniers, comment peut-on, se permettre de les juger? Comment peut-on, ERIC?
Sans la justesse, sans l'a priori, vous êtes donc dans l'incapacité, d'écrire un texte avec bravoure.

Tous les cuisiniers, arrêtant le métier, ne sont pas forcément des « fainéants » comment vous le dites. Ne soyez pas aussi stupide, basic, radical…Ceci prouve, vôtre médiocrité, et vôtre pauvreté intellectuelle sur ce métier.
Connaissez-vous l’ambiance culinaire, je vous parle de l’ambiance des restaurants étoilés.

Je suis « Sous-chef » dans un restaurant étoilé à PARIS dans le 16èm, finalement je me livre.

Connaissez-vous, les sueurs froides qui nous coulent le long du dos, quand nos « Chefs » donnent les ordres, quand, il faut gérer le personnel, les menus…
Savez-vous que des gens souffrent, j’en ai vu plus d’un pleurer, dans les chambres froides, perdre leur sang froids, perdre leur confiance. Jusqu'à perdre leur PASSION.
Tous les jours de l’année, sans exception, je fais face, à cette ambiance, et je vois des hommes, des « Cuisinier », courageux, qui se font mal pour réussir. Et d’autres, qui préfèrent arrêter.
Mais, même moi, « Sous-chef » depuis 5 ans dans un restaurant étoilé, ne me permettrai JAMAIS, de les traiter de FAINEANTS…JAMAIS, parce que je vis à leurs côtés, tous les jours, je sais ce qu’ils ressentent, et je l’ai apprécies énormément pour leurs BAVOURE…

Mais qui êtes-vous, pour les insulter de « fainéants », QUI ETES-VOUS ? Vous n’avez aucune bravoure, aucun contrôle de vos paroles, qui celles-ci, ne sont que des paroles de « Bac à sable ».
Aucun cuisinier passionné, ou, dégouté, n’apprécient vos paroles…
L’abandon n’est pas une faiblesse, monsieur.
Documentez-vous sur ce métier, nourrissez vôtre pauvre intelligence, sortez de cette personnalité hypnotisé, de vôtre médiocrité tellement banal, et affûtez vôtre colère pour que, celle-ci soit utile.

Merci chères lectrices et lecteurs, d’avoir pris le temps de lire mes opinions et mon opposition face à ERIC, et pardonnez-moi d’avance, si j’ai blaisé la personnalité de quelqu’un…à bientôt au revoir.
Je souhaite simplement que ce métier soit traité avec JUSTESSE, quelque soit sa position.
La vérité c’est qu’il y a des bas et des hauts, qui parfois, un des deux prends le dessus…

Contactez-moi, si vous désirez éclaircir vos questions…je vous donnerai mes coordonnées personnelles.


ERIC le 22-11-2012. POV TYPE!
salut,je ne suis pas du métier mais j interpel "vérité"
dis,moi,tu te prend pour qui à parler comme ça?
en quoi ce n est pas qualifié d être cuisto?
tu crois que y a que les tronchu qui méritent de gagner leurs vie?
tu fais quoi toi?
T ES QU UNE MERDE!
y a aucun sous métier,et être cuisinier c est bien,tout comme être maçon ou routier...
tu crois qu il y a que les burocrates et banquier qu on le droit de gagner leurs vies...et tu bosses combien d heures toi,le rigolo de service?
en tout cas dans ton école de guignole,le respect devait pas être au programme;
allez dégage de là,va bosser faignasse!


alex le 10-11-2012. j'hallucine
ben merde alors, c'est vraiment nul la restauration, je voulais faire cuisinier, je vais choisir une autre voie


moi le 7-11-2012. osez
Interdiction absolue de licencier en période de maladie et menacer la pérénité de l.entreprise n.a jamais été un motif de rupture d.un contrat . contactez l.inspection du travail montrez leurs la convocation ils vont lui passer un petit coup de fil ça va peut etre le remettre droit dans ses baskets ...bien sur ensuite vous allez me dire et a mon retour !!.il vous mettra surement la pression pour vous déstabiliser alors ayez des témoins écrivez les faits chaque jours !! soyez ferme et décidé ...je sais que ce n.est pas facile mais osez porter plainte pour harcèlement moral cela fera au moins jurisprudence dans votre établissement ..mais osez...vous avez des droits ....


gege le 30-10-2012. licencié en maladie
Moi je suis chef de cuisine, depuis17 ans dejà, j'en ai bavé des heures a gogo pas le temps de manger fermer sa gueule il faut toujours allez plus vite et l'inspection du travail fait quoi pour nous les 11 heures de coupure obligatoire la nuit,les horaires non respectés.Je suis en maladie depuis un mois et par surprise convocation pour licenciement je met la perenité de l'entreprise en danger donc je suis viré.Vive la france et la restauration qui va avec et merci l'inspection du travail qui devrait peut etre faire son boulot pour une fois!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


Kevyn@live.fr le 17-10-2012. Création d un représentant national défense cuisine et salle
Salut je suis Kevyn de Marseille j ai 31 ans CAP,BEP,BAC pro cuisine 15 expérience actuellement cuisinier à domicile -independant-je viens de déménager de Marseille car les conditions de travail étais digne du Bled .Il faut savoir une chose ! La majeur partie de nos syndicats ne nous représente pas Car elle sont étouffer par les syndicats patronaux en l occurrence l umih de chaque département en effet pour faire simple ils nous ai tous arriver de demander un emploi à l umih et ben dite vous que tout est négocier avec les employeurs dans les grilles de salaires et que la plupart des offres de pôle emploi sont avec la bénédiction de l umih -évolution des salaires de 2006/2012 moins 30%!!tous domaines confondu tradi,gastro et autres..À ce rythme un chef de cuisine sera plafonner à 1600 euros nette pour 39h .je suis comme vous tous !! père de famille ,avec la chance d avoir une femme avec du recul j ai décidé de me battre ! Car j ai trop souffert de mon métier qui me
Passionne j ai décidé de me battre au sens politique ! Pour toute les personnes qui se sente en souffrance ! Dans ce métier pour tous ces motifs confondus ! C est pourquoi je vous demande de faire passer le mots au niveau national ! Ils faut que nous nous rassemblons autours d une valeur simple le cadre de vie de notre métier et aussi la révision sans délais ! De
Nos salaires qui sont indescant! mon intention est simple monter une association pour représenter notre métier créer une charte des restaurants avec notation sur les conditions de travail et les salaires un Facebook et une agence de notation moodies des restaurants au niveau national Voilà les intentions mesdames et messieurs! En 2012 il s faut ce lever! Réveillez-vous ! Pour me contacter Kevyn@live.fr je vous donnerez mon téléphone portable posez moi les questions que. Vous souhaitez j ai pas les solutions à tous mais avec de la volonté on peux faire de grande chose !! Vraiment combattez ou rêvez !!


Ketty le 10-10-2012. Si cetait a refaire!!!!!
Cuisine 15 ans de metier jen nai vu des vertes et en majoriter des pas mure!!!
Je sui une femme ki a sacrifier beaucoup pour ce taff,
Je me plaigner jamais des heures non payer parceke ma passion ma fait fermer les yeux sur ca. On voit ca comme un aventage a prendre tjs plus d ecperience.
Jai etait rabaisser insulter poussée a bout . Cest des branks en cuisine cest un lavage de cerveau ki nous on fait a l ecole hoteliere. Certe on nest prevenu mais on nous fait croire ke plus tu bosse plus tu arriveras o sommet ect ect bein non d la merde jai vu des gars de 40 piges chefs de partie et rabaisser injustement par des chefs plus jeunes ki non aucun respect . Maintenant j abandone du moin jessaye de changer de taff mais c pas facil avec un cv de cuisto jespere mettre une fin a ce calver tres vite.jai envi de vomir kan je pense a toute cest cuisine !!!


chris le 3-10-2012. frustrant
bien sur que c'est un beau métier,pour çeux qui travail en restauration c ollective ne parler pas de ce que vous ne connaissé pas à part si vous avez fait des salons.j'ai 35 ans de métier j'ai travaillé en extra pendant des années ma dernière place était de chef dans un restaurant connu à paris j'avais un bon salaire mais je bossais et avec l'age problèmes de dos de sommeil et maintenant cancer gros problème je consulte un grand proffesseur qui ne connait pas ce métier et qui me dit que je peux très bien pendre 1ou2 heures par jour pour faire mes rayons style on travaille quand on veux pas façile d'expliquer nos conditions de travail aux gens qui s'en font une idée q'ua travers la télévision .à tous les jeunnes qui sont motivés réffléchisser bien c'est votre vie privée et physique qui est en jeu


fonc le 2-10-2012. tais toi
Cuisto, chut stp


yoann le 27-9-2012. taux horaires d'un chef de cuisine
PS : pour certains un bon salarié c'est un salarie qui travail 70 heures en moyenne pour 1300 euro et qui ne rebelle pas et bien entendu qui ne prend jamais ses jours de repos .... moi aussi j'ai été un jeune pigeon qui disais: la restauration c'est bien je prend des sous ect .... oui j 'en prend mais a 5 a 6 euro de l'heure .... une femme de ménage , un distributeur de journaux a un taux horaire plus élevé qu'un chef de cuisine !!! a moins peut etre que vous aimiez travailler gratuitement pour vos patrons qui roulent en audi et vous explique qu 'ils n'ont pas assez d'argent pour vous payer plus ...


yoann le 27-9-2012. condition de travail
Je suis chef de cuisine et ai 12 ans d’expérience en cuisine mon salaire moyen de 1500 a 2100 euro net pour 60 a 90 heures par semaines au minimum six voir sept jours sur sept en saison (fiches d'heures a l'appui) et 1 jour voir deux hors saison. les heures au delà de 39h ne m'ont jamais été rémunèré soit un salaire net /horaire de 4,5 a 7 euro de l'heure ( le taux horaire d'un chinois et encore parfois ils sont mieux lotis) !!!! voila la réalité de ce métier .... c'est une honte ....c'est un des rare métier ou les heures supplémentaires ne sont pas remunéré.... sur pôle emploi des patrons recherchent des chef de cuisine pour 9,40 euro de l'heure avec 5 a 10 ans d’expérience soit le taux horaire d' un commis !!!! La passion ne dure qu'un temps ....Aujourd'hui je suis au chômage et refuse catégoriquement de retourner en cuisine je refuse de continuer a ma faire exploiter j'estime que cela a assez duré ....

Ps : si un jour vous subissez les mêmes condition de travail que moi et que vous souhaitez aller a l'inspection du travail pour dénoncer ces condition de travail horrible avec vos fiches d'heures vous trouverez une oreille attentive a vos problème mais ils ne feront rien pour vous et vous conseilleront d'aller au prud'hommes ....


cuisto le 14-9-2012. Le salut viendra de vous
Regroupez vous et secouez les puces de vos syndicats, ils se laissent vivre. Les syndicats en font 10 fois plus pour les fonctionnaires, il faudrait rappeler à ces derniers que le mot solidarité n'est pas un vain mot. Au lieu de l'employer à tord et à travers ils feraient mieux de l'appliquer.

Et s'ils commençaient par réclamer à l'inspection du travail de mieux surveiller les restaurants en matière de respect des horaires et d'heures supplémentaires non payées, ce serait un premier pas.

Un jour de grève générale de la livraison des cantines scolaire aurait aussi un bel impact de même pour la restauration d'entreprise, un jour avec rien à manger! Les autres salariés découvriraient peut-être ainsi votre existence.


charlotte le 30-8-2012. ceux qui critique...
vous en pensez quoi de la cuisine ? avec le recul tout ça ? personne pour témoigner ici, la critique est facile l'art est difficile.


rire le 28-8-2012. c'est beau la naiveté ma petite Charlotte et la bane à Basile et Cuisto
Pôle emploi regorge de cuisiniers qui ne veulent plus exercer ce métier. La paie, les horaires, etc..alors, on continue à former, à alimenter la restauration. Il faut former 5 cuisiniers pour 1 qui restera en activité. Le prix de la formation d’un ingénieur d’une bonne école. Revient cher au pays la restauration. Ils ne paient même pas la TVA


José le 23-8-2012. en réponse à Charlotte
Oui, avec le recul, je regrette profondément d'être aller dans le secteur de la restauration. J'en ai ras le bol, je suis épuisé physiquement mais surtout moralement. Étant jeune apprenti, mon patron est sans scrupule et n’hésite pas à me voler sur la paye et même me donner des jours de congé au lieu de me payer mes jours de vacance. On me prend pour un con Je lui ai déjà fait la remarque mais c'est toujours pareil avec les patrons, c'est: "Si tu n'es pas content, tu prends la porte". C'est un métier avec des horaires de dingue. Les autres ont un week-end mais pas toi. C'est un métier de passionné, c'est le métier qui est ainsi, c'est pourquoi il ne faut pas faire cuisinier comme ça, sur un coup de tete. J'aurais jamais dû faire ce boulot, je songe à me reconvertir, ce que je vais sans doute faire. On te parle comme un chien... CHANGER DE METIER LES JEUNES PENDANT QUE VOUS LE POUVEZ, APRES CE SERA TROP TARD !

PS: Mes collègues de boulot m'ont averti aussi et certains regrette énormément, pas de vie, pas de sorties... et tout ce qui va avec...


charlotte le 23-8-2012. question pour vous realiste et pas
vous qui êtes dans la restauration, dans la cuisine, avec le recul et maintenant que vous pouvez avoir un avis personnel empirique sur le sujet: regrettez-vous d'être allé dans cette branche, et sinon vos collègues en ont marre ou non ?


réaliste le 21-8-2012. lis ça ma petite charlotte au rêve
pololefou le 1-4-2012. Ne faites pas ce métier les jeunes, c'est un métier de fous
Je suis chef de cuisine, et ça fait 13 ans que je fait ça...et maintenant que j´ais une vie de famille, ça commence a me gonfler comme métier!
En même temps c´est un très beau métier mais avec beaucoup de contraintes : beaucoup( mais alors beaucoup!!) d´heures ( pour mon apprentissage je faisais 75 heures/semaine) , pas de week-end , pas de jours fériés , la chaleur , les brulures , les coupures, le stress etc...
De plus il ne faut pas être une moule, c´est a dire pas de place pour les branleurs, les gens mous et lent a réfléchir...
voila, à vous de voir...
Les jeunes apprentis donneront surement d'avis moins négatif, c´est normal ils ont un regard neuf et innocent...

Ah! et les statistiques, ça fait réfléchir aussi :
70 000 personnes par ans rentre en école pour apprendre dans cette branche.

30 000 finiront leur étude jusqu´au bout.

15 000 continueront dans cet voie plus de 2 ans après leur étude...

C´est dur comme métier!



pas le 20-8-2012. naive charlotte
dis moi charlotte, je pense que tu devrais avoir un peu plus expérience pour donner un jugement, la restauration c'est pas le monde des bisounours. Quand t'auras 20 ans de metier, tu pouras parler pour le moment 3eme année c'est un peu juste, tu es comme beaucoup, tu as un regard neuf du à ton peu d'expérience


charlotte le 20-8-2012. ne t'inquiete pas
C'est un tres beau metier mais c'est vrai que cela demande pas mal de motivation et de perseverence... Je suis en 3 eme annee d'apprrentissage et je suis deja plus payé que le mec qui se plaint en haut de la page. Tout ce qu'il te faut c'est trouver un bon restaurant et non le kebab du coin. Quand aux relations de couple il te suffit de trouver soit quelq'un qui t'aimes ou qui est aussi dans la restauration. Je te le conseille tant que tu es motivé.


hibou le 20-8-2012. j'approuve
Au Québec aussi c'est pareil !!!!
Apres 25 ans de métier il faut encore faire ses preuves pour avoir un salaire acceptable.... Et même encore ils sont très rare les bon salaires en cuisines ou bien il faut donner son âme au patron et faire des heures de fou ou tout simplement il faut être le patron ;)


pas le 19-8-2012. pour basile, cuisto et le gentil patron
dis moi basile, c'est quoi un trés bon salaire dans la restauration, et toi cuisto, c'est qui qui exagerent la situation et toi patron, c'est quoi un bon salarié ?


basile42 le 19-8-2012. bravo
je viens de tomber sur tous ces messages.... alors une chose , ceux qui critiquent ouvertement ce métier, qui n est pas facile je le conçois,et bien faites autres choses et arrêter de baver et de vous plaindre .
Ce métier peut donner de très bons salaires si vous vous en donner la peine c est toujours pareil on a rien sans rien .
C est sur avec des gens comme vous le taux de chômage n est pas prêt de baisser
Votre vie vous pouvez l'organiser autrement
ALORS ARRETER DE VOUS PLAINDRE a bon entendeur


Chris le 19-8-2012. patron ferme ta boite a cabembert sur la tete de canard
pour PATRON: je te trouve un peu dur avec les cuisinier car c'est pas un metier facile mais seulement de passsionné car sinon on tient pas le coup. generaliser et dire que tout les jeunes sont des feignant là je cautionne pas. meme si patron, tu es passé par là plus jeune j'imagine sauf si repris une affaire familiale. sinon j'aimerais que quelqu'un ici temoigne d'une journée type en cuisine, est-ce que ça gueule si oui tout les jours ? ça s'insulte ? quel sont vos heures dans la semaine ? c'est dur physiquement et moralement ? merci pour celui qui repondra si il le peut (veut)


pas le 16-8-2012. n'importe quoi
message pour CUISTO et PATRON, que répondre à des personnes méprisantes comme vous deux. on croit réver, vous pensez que les salariés se plaignent gratuitement et en plus vous les méprisez en les traitant de feignants.c'est sur qu'avec des gars comme vous, ils n'auraient pas de congés payés, de repos hebdomadaire et encore moins de salaire minimum. Vous êtes à vomir


patron le 13-8-2012. bien vu
salut cuisto, tu as raison les jeunes sont des feignants, il n'a plus de bons salariés en france, c'est bien domage


Cuisto le 11-8-2012. bonjour futurapprentis
Bravo, des gens courageux il en faut. Cela dit c'est pas toujours facile mais il y en a qui noircissent exagérément la situation.
maeva72 se plaint de la façon dont il a été traité c'est un milieu ou ceux qui rechignent à la tâche son mal vu. Même les plus grand chefs étoilés ont souvent commencé par la plonge et les travaux de comis, il faut bien connaitre le travail de ceux qu'en suite on dirige.


futurapprentis le 9-8-2012. mon amour pour la cuisine
Pour ma part, 'ai 17 ans, je suis au tout début de mon apprentissage et je travaille en moyenne 73h par semaine et mes amis en rigole en me traitant d'esclaves mais j'aime ce que je fais et je ne m'en plains pas et surtout cela ne m'empêche pas d'aprécier mon patron qui est aussi mon chef. Je travaille, je travaille mêm dur mais j'ai juste de la motivation, de l'envie et de l'amourpour ce métier.


maeva72 le 9-8-2012. Volume horaire et respect des lois pour les apprentis
bonjour,
j'ai fais une formation en cuisine et un stage dans un restaurant, j'ai postulé pour avoir du travail et je n'ai aucune réponse, le cuisinier raconte que j'é"tais souvent en retard alors que ce n'est pas vrai, je venais même plus tôt quand le cuisinier ou le second partait en vacances, aucun remerciement, aucune gratitude, comme je ne suis pas un top model, on se foutait de ma gueule, pendant tout le stage, je me faisais engueuler, les cuisiniers vous parlent très mal aucun respect de la personne.

si je ne trouve pas de travail et que le cuisinier raconte des choses sur moi qui me porte préjudice j'irais à l'inspection du travail, je trouve que les stages, les employeurs profitent des apprentis, ils touchent des primes pour prendre les apprentis et on fait le sale boulot, j'en ai fais de la plonge plus que de la cuisiine

donc si les horaires ne sont pas respectés allés plus loin, il y a des lois pour TOUS

BON COURAGE


patron le 7-8-2012. arretez de vous plaindre
à vous croire la restauration c'est la bagne, ne seriez vous pas une bande de feignants ?


ras le 6-8-2012. la honte
c'est scandaleux de faire travailler des gens dans ces conditions , ce sont des êtres humains et non des boeufs. il faut une reconnaissance , des salaires dignes et des conditions de travail normales .Il faut aussi du respect.
salariés de la restauration unissez vous et défendez vous .


rigaudanthony le 5-7-2012. Besoins de vos avis sur mon cas svp !!!
Bonjour j ai était aprentit je fesait 58H par semaine pour 400€ par moi trouver vou sa normale ? ( le mide et le soire je manger gratuitement au restauran)
je comencer a 8h le mantin et finisai a 15h du lundin au mercredi ensuite du jeudi au samedi de 8H a 15H et ratqué a 18H et finisser a 22H voila je voudrai votre avis merci


Maman le 5-7-2012. Mon fils Kévin en pleure tout les soirs de la cuisine
Bonjour,

j'aimerai avoir vos opinions concernant le travail hebdomadaire des apprentis
Mon fils de 19 ans est apprenti cuisiner
En juillet, le restaurateur lui a fait faire un stage pour "le tester"...52 heures la première semaine, 53 la deuxième!" ce qu'il a fait sans rechigner
Depuis septembre, il ne fait pas moins de 15 heures par semaine, dépassant largement les horaires inscrits sur le papier.
le pompon c'est que lorsque mon fils a une semaine d'école, il travaille donc non stop pendant 15 jours puisque finissant l'école,le vendredi à 17h ,il faudrait qu'il soit en cuisine le soir même et enchaine sur le week end.

Tout ceci me révolte! je sais bien qu'on ne peut pas faire 35 h dans ce métier et je l'accepte, mais de 35 à 50h il y a de la marge, et quand le patron et surtout le personnel de la MFR touvent ça parfaitement normal, j'ai envie de mettre des bombes !! et après ça on s'étonnera de voir les momes abandonner en trois mois! que faire ??? MERCI DE ME REPONDRE


Chris le 1-7-2012. Vite la fin
Bonjour à tous
Voilà 12 ans de métiers dans les pattes payer une misère des horaire de fou.
Actuellement en saison 7 jours sur 7 midi et soir entre 10 et 12 heure par jour payer 2000 e
Mais attention déclarer à mi temp...
Pas de vie fatigués tous le temp je suis rincer ces tous.
Esclave du patron et des clients à quand cela va s'arrêter ?!
Bref fuyer se boulot de merde!!!
Bon courage à tous se qui sont dans la même situation .


chef le 29-6-2012. je boue dans ma cuisine
Pardon, j'ai oublié de me présenter, je suis cuisinier dépressif de mon état, et sur un conseil de mon psy, qui lui même, s'auto évalue en permanence à cause de trouble psychique. J'ai décidé de me libérer de mes carcans en écrivant tout ce qui me vient à l'esprit sur ma détresse, la cuisine.


pas le 26-6-2012. tne revez pas
50h payer 39 ça dépends ou moi c'était plutôt 70h payer 39h; j'ai travailler au lucas carton là c'était 80 heures payer 39, arretez de mentir au gamins.


chef le 25-6-2012. metier de merde 50 H PAYER 39
pas payer usant fuire comme la peste


chef le 25-6-2012. TOP CHEF
MORT DE RIRE LA PROPAGANDE LA CUISINE LE TOP POUR CELUI QUI LA PAS FAIT ESCLAVAGE MODERNE!!!!!!!!


chef le 25-6-2012. aretter l esclavage
je suis chef cuisinier j ai 35 ans plus que 2 MOIS CE METIER DE MERDE PENIBLE DOS HS PAS PAYER ON TE PARLE COMME DE LA MERDE LES JEUNES NE PAS FAIRE CE METIER CAR CA DURA PAS LONGTEMPS PAROLE D UN EX PASSIONEE VIVEMENT LA RETRAITE SEB


michel le 18-6-2012. Témoignage de Michel, 52 ans, cuisinier - Ginkor, jambes lourdes ?
« Je suis cuisinier depuis 35 ans, c’est un métier vraiment très passionnant, que j’exerce avec beaucoup de plaisir. Malheureusement, c’est un métier où on est à la chaleur toute la journée, debout toute la journée devant les fourneaux. De temps en temps je passe en salle pour voir les clients. C’est un métier où on piétine beaucoup et on arrive à la longue à avoir mal aux jambes, à avoir des douleurs dans les jambes.
http://www.ginkor.fr/index.php?id=22

Malgré que ce soit un métier très agréable, c’est quand même pesant. On a pas tellement le temps de s’asseoir. Je commence très tôt le matin et là les douleurs commencent et ça devient très pénible. Je n’ai plus vraiment envie de sortir le soir parce que ça me gâche mon plaisir. J’ai déjà songé à arrêter à cause de mes lourdeurs dans les jambes qui deviennent très désagréables. »

"Et pourtant, même si le salaire de départ tourne autour de 1 100 ou 1 200 € net (le smic)" : tu commences même pas avec 1000€ au début; mensonge de l'article pour attirer les petits jeunes


michel le 18-6-2012. Témoignage de Michel, 52 ans, cuisinier - Ginkor, jambes lourdes ?
« Je suis cuisinier depuis 35 ans, c’est un métier vraiment très passionnant, que j’exerce avec beaucoup de plaisir. Malheureusement, c’est un métier où on est à la chaleur toute la journée, debout toute la journée devant les fourneaux. De temps en temps je passe en salle pour voir les clients. C’est un métier où on piétine beaucoup et on arrive à la longue à avoir mal aux jambes, à avoir des douleurs dans les jambes.
http://www.ginkor.fr/index.php?id=22

Malgré que ce soit un métier très agréable, c’est quand même pesant. On a pas tellement le temps de s’asseoir. Je commence très tôt le matin et là les douleurs commencent et ça devient très pénible. Je n’ai plus vraiment envie de sortir le soir parce que ça me gâche mon plaisir. J’ai déjà songé à arrêter à cause de mes lourdeurs dans les jambes qui deviennent très désagréables. »

"Et pourtant, même si le salaire de départ tourne autour de 1 100 ou 1 200 € net (le smic)" : tu commences même pas avec 1000€ au début; mensonge de l'article pour attirer les petits jeunes


michel le 18-6-2012. Témoignage de Michel, 52 ans, cuisinier - Ginkor, jambes lourdes ?
« Je suis cuisinier depuis 35 ans, c’est un métier vraiment très passionnant, que j’exerce avec beaucoup de plaisir. Malheureusement, c’est un métier où on est à la chaleur toute la journée, debout toute la journée devant les fourneaux. De temps en temps je passe en salle pour voir les clients. C’est un métier où on piétine beaucoup et on arrive à la longue à avoir mal aux jambes, à avoir des douleurs dans les jambes.
http://www.ginkor.fr/index.php?id=22

Malgré que ce soit un métier très agréable, c’est quand même pesant. On a pas tellement le temps de s’asseoir. Je commence très tôt le matin et là les douleurs commencent et ça devient très pénible. Je n’ai plus vraiment envie de sortir le soir parce que ça me gâche mon plaisir. J’ai déjà songé à arrêter à cause de mes lourdeurs dans les jambes qui deviennent très désagréables. »

"Et pourtant, même si le salaire de départ tourne autour de 1 100 ou 1 200 € net (le smic)" : tu commences même pas avec 1000€ au début; mensonge de l'article pour attirer les petits jeunes


ccc le 18-6-2012. c'est la réalité
bonjour à tous, oui Michel la cuisine c'est un beau métier mais bonjour les conditions de travail; tu es en chine mais pourquoi n'êtes vous pas rester en france si c'est si bien ?


michel le 18-6-2012. Témoignage de Michel, 52 ans, cuisinier - Ginkor, jambes lourdes ?
« Je suis cuisinier depuis 35 ans, c’est un métier vraiment très passionnant, que j’exerce avec beaucoup de plaisir. Malheureusement, c’est un métier où on est à la chaleur toute la journée, debout toute la journée devant les fourneaux. De temps en temps je passe en salle pour voir les clients. C’est un métier où on piétine beaucoup et on arrive à la longue à avoir mal aux jambes, à avoir des douleurs dans les jambes.
http://www.ginkor.fr/index.php?id=22

Malgré que ce soit un métier très agréable, c’est quand même pesant. On a pas tellement le temps de s’asseoir. Je commence très tôt le matin et là les douleurs commencent et ça devient très pénible. Je n’ai plus vraiment envie de sortir le soir parce que ça me gâche mon plaisir. J’ai déjà songé à arrêter à cause de mes lourdeurs dans les jambes qui deviennent très désagréables. »

"Et pourtant, même si le salaire de départ tourne autour de 1 100 ou 1 200 € net (le smic)" : tu commences même pas avec 1000€ au début; mensonge de l'article pour attirer les petits jeunes


voiesansissue le 18-6-2012. cuisinier depresif
http://www.ouestfrance-emploi.com/actualite-emploi/La-restauration-peine-a-recruter-40003-1808010/

C est l’un des secteurs qui a le plus de mal à trouver du personnel. Pourtant, le métier a ses avantages. (ah cuisinier de merde)

Et pourtant, même si le salaire de départ tourne autour de 1 100 ou 1 200 € net (le smic), les jeunes patrons estiment que « le travail est moins pénible qu’à l’usine », (sa se vaut)

La filière est encore considérée comme une voie de garage et la plupart du temps, les apprentis sont trop jeunes.


Michel le 15-6-2012. Oui c'est dur!
a 52 ans, je suis chef de cuisine dans un 5 etoiles en Chine. Mon premier salaire? a 15 ans pour 15 jours de travail 50 francs, 8 euros? oui c'est un metier qui est dur, qui demande de soit, mais avec un reve et un but bien definit, on peu faire des merveilles avec ce metier. Tout depends de ce que l'on veut de la vie. Je vois beaucoup de commentaire negatifs mais dans n'importe quel metier, le travail bien fait paye toujours en fin de compte.


Bob le 13-6-2012. Une passion, un rêve puis un cauchemar!
7 ans que je fais ce métier, et croyais moi, je suis + que dégouté! 1400e pour un chef de partie ça fais chier surtout à plus de 60h semaines...
Je n'ai jamais connu un seul remerciement, alors que tu fais le taf de 3 personnes, parfois même ni un bonjour ni un aurevoir, tu est là, tu fais ce qu'on te dit et tu fermes ta gueule car pour te dire que tu est une merde ça on sais te le dire!
Tu n'as pas de vie de famille, tu est toujours à cran, stressé, tu ne vois jamais tes potes. Tu bosses tout le temps pi c'est tout!
Penser à vous putain ne faites pas cette connerie, ne soyons plus esclaves pour des bourgeois à qui il faut tenir la cuillère!
Je vois que je ne suis pas le seul à en avoir ras le bol; la profession va mal!


zorro le 22-5-2012. etat des lieux
depuis 40 ans que je pratique ce méter car j.avais décidé de le commencer et de le finir ... il est temp sous peine de grande pénurie de revaloriser tous les métiers de la bouche et arréter de nous présenter des nimporte quoi sur nos écrans .qui n.ont pour seule but de faire croire qu.il suffit de bien faire la cuisine comme loisir a la maison pour devenir un pro de la restauration en un coup de baguette magique ...on se fout royalement depuis longtemps de la condition humaine de tous ces gens qui triment en silence et souvent dans la douleur....il faudrait descendre dans la rue pour faire entendre le malaise de la profession ..mais par quel bout commencer...........


Clov-26 le 18-5-2012. trop d'heure pas de vie et payé une misère
honnêtement abandonnez l'idée moi j'en est ral le cul trop d'heurs en cuisine ta plus de vie mon gars et en + t'es payé une misère mais bon si c'est ton reve vas-y

dis adieu a ta future vie sociale , et a ton dos


Clov-26 le 18-5-2012. trop d'heure pas de vie et payé une misère
honnêtement abandonnez l'idée moi j'en est ral le cul trop d'heurs en cuisine ta plus de vie mon gars et en + t'es payé une misère mais bon si c'est ton reve vas-y

dis adieu a ta future vie sociale , et a ton dos


jojo le 18-5-2012. metier de merde
c un metier de merde moi je voulais faire commis de cuisine jai vite changer d avis on te parle kom de la merde tu reste celibaire car ses vrm rare de trouver une femme ou un homme ki travail en restauration kom toi pui te mal payer ta meme pas 2 jour de repos un conseil apais vous faite ce ke vou voulais mes changer de metier


Clov-26 le 18-5-2012. trop d'heure pas de vie et payé une misère
honnêtement abandonnez l'idée moi j'en est ral le cul trop d'heurs en cuisine ta plus de vie mon gars et en + t'es payé une misère mais bon si c'est ton reve vas-y

dis adieu a ta future vie sociale , et a ton dos


Clov-26 le 18-5-2012. trop d'heure pas de vie et payé une misère
honnêtement abandonnez l'idée moi j'en est ral le cul trop d'heurs en cuisine ta plus de vie mon gars et en + t'es payé une misère mais bon si c'est ton reve vas-y

dis adieu a ta future vie sociale , et a ton dos


Dark_Psycho3 le 18-5-2012. pour passioné et encore a prendre avec des pincettes
Si tu est un passionner de cuisine je te conseils vivement ce choix sinon au niveau des heures t'en fait quand meme pas mal auxx alentours de 50h par semaine !!!!
C'est vraiment un beau metier mais très fatiguant psycologiquement


emj le 15-5-2012. pas possible
c'est une honte la restauration, 1220 euros à 32 ans, bonjour la réalité,
je comprends pourquoi beaucoup de pro laissenr tomber ces metiers ingrats. Après ça on voit des émissions sur la cuisine sur toutes les chaines, bonjour la propagande !!!


ninja le 13-5-2012. les salaires
je travaille dans la restauration depuis 23ans,et 19ans dans la même maison je bosse énormément midi/soir,je suis tous seul du lundi au samedi je pense être un bon cuisinier,travaillant uniquement du frais les mises en place,coup de feu entres 40et100 couverts,ensuite le nettoyages rangement des frigos,etc.cela ce passe trés bien avec mes patrons,mais vraiment le gros gros probléme c'est les salaires trop bas pour le travail abattu 1500 euros pour ma part,c'est vraiment trop bas.c'est un métier extrémement usant et en plus trés difficile d'avoir une vie sentimentale normale...en conclusion j'aime mon métier mais il faut une réelle revalorisation des salaires vraiment et vite.le secteur de la restauration ne descend jamais dans la rue et c'est peut-être dommage......Salut


le le 11-5-2012. un métier pour les privilèges ou les privilégiés ??????
c'est un métier pourri aucun respect des patrons (tous!!, que pour leurs pognons et la mercedes) j'ai plus de 10 ans d'expérience en gastro, collectivité, brasserie traiteur, et à 32 ans on veut me payer 1220 euros net c'est une honte, les patrons feraient bien de passer un peu plus leurs temps à bosser tout comme les chefs de cuisine qui ne foutent rien à part se la jouer top chef et j'en passe, les conditions ainsi que les heures ne sont jamais respecter même quand le patron vous dit à l'embauche c'est une boite sympa le boulot est cool etc... ( en fait il se foutent de vous car ils parlent de leurs planning de patrons ou de chefs qui seraient de rien faire puisque ce sont les serveurs et les cuisiniers qui font tout. eux ce contente de vous dire tu me feras ça petit et puis ça au fait c'était mal nettoyer, mais lui ne le fera pas et après vous entendez ! c'est un métier dur et on trouve pas de cuisinier ( vous nous prenez vraiment pour des gens qui sont bon à rien à part être sans arrêt repris dans nos façons de faire (attention je parle pas des graisseux dégeu qui se disent cuisinier et nettoie rien et cuisine de la saloperie) je parles des types comme moi qui veulent simplement venir travailler (pas des journées et des soirées entières) pour aimer donner à manger dans l'assiette du client quelque chose que la carte permet de produire et pas se vider pour faire de la mise ne place pour essayer de rendre le marché des idées culinaires indispenssable.

dois-ton rappeler aux patrons que le métier de cuisinier comme l'indique sont nom c'est de CUISINER et pas de jouer à être les ducs des recettes à la n'importe quoi comme on peut en trouver dans toutes les restaurations

donc résultat il faut s'adapter, changer son répertoire de recettes, faires des heures de malade, être mal payé, ne pas avoir de vie sociale et sentimentale, avoir des patrons et des chefs hors normes qui divaguent dans l'éxèlence de la consomation avec des recettes et des mises en places pour les cuisiniers qui sont ingérable puisque les chefs n'en foutent pas une, à part les commandes et je ne sais quoi comme excuses pour laisser les cuisiniers se stresser seuls et enfin de comptent partiront de la boite

mauvais métier.


nicey le 2-5-2012. sa descente aux enfers
mon père est cuisinier, il n'a jamais été avec nous, il était toujours absent, il nous a pas vu grandir, c'est limite comme un étranger pour moi mnt, je le calcule plus, je le parle plus


luddaateam le 27-4-2012. t'as raison _Yokosuka74_ , c'est horrible la restauration, dépressions...
s'est clair quand on pense que rien pour le boulot tu doit etre la a 10h jusque mini 15h puis reprendre a 18h jusque bien tard, aucune vie


_Yokosuka74_ le 27-4-2012. Ne faites pas ce métier, il y a pas pire !!!
Perso' je suis cuisinier-traiteur diplômé, un grand passioné de cuisine, mais je pense me reconvertir car c'est presque impossible d'avoir une vie sociale, et tout le toutim...

ce qui n'est pas normal d'ailleurs.


luddaateam le 27-4-2012. En réponse à vous tous...
conseil si tu tien a ta vie privée et a tes amis fait comme moi change d'orientation l'horeca ta aucune vie .


labiche3 le 27-4-2012. Pour vous répondre,
Cuisinier c'est :
- travailler debout à la chaleur pendant des heures
- travailler avec des horaires impossibles (sauf dans une cantine)
- travailler lorsque les autres s'amusent (à Noël, par exemple, les restaurants sont ouverts)
- les félicitations (ou les pourboires) sont toujours pour les serveurs et non pas pour les cuisiniers.
- c'est un métier qu'il faut vraiment aimer pour le faire,
- c'est un métier où il n'y a pas de chômage (ou très peu)
... je connais des chefs qui n'auraient pas changé de métier pour rien au monde !

Total des visiteurs  :    709421